Table des saisons « automne »

A chaque saison, nous allons, de façon récurrente, installer notre table des saisons. Pour cela, j’ai fait un mix entre la pédagogie Steiner Waldorf (que je ne connais pour ainsi dire pas par ailleurs), reprenant l’idée de mini paysage animé par des lutins et des animaux, et avec la table de nature de la pédagogie Montessori, qui s’apparente plus à un cabinet de curiosité, avec du matériel d’observation laissé à disposition.

Pour le paysage, je me sers d’une souche de forme bizarre assez sympa ramassée en forêt, qui sert de relief à notre paysage, et de branches fines que j’ai disposées dans un vase.

20151001_183812

Table de l’automne 2015

Cette année, nos nombreuses balades en forêt ou dans la nature ont alimenté notre table. Lulutin a collecté un tas de choses : feuilles mortes pour faire le sol, écorces diverses qui servent de troncs, branchettes avec feuilles (chêne surtout) qui vont symboliser les arbres), mousse (notamment la « mousse boule »). Nous avons ensuite disposé, en guise de décoration, diverses graines et fruits : glands (de chêne pédonculé ou de chêne rouge, ce ne sont pas les mêmes), châtaignes et bogues, marrons, petits pommes sauvages, pommes de pin, etc…

 

Nous avons animé notre paysage à l’aide des animaux de la forêt issus de notre collection Schleich / Papo : le cerf, le chevreuil, le blaireau, le renard, le lapin, le lièvre, l’écureuil, le hérisson, l’escargot, le sanglier, la laie et les marcassins, le loup, le hibou grand-duc. Une grande variété, mais qui fait aussi écho au thème global que nous découvrons cette année lors des matinées d’éveil et bébés lecteurs : le loup et les animaux de la forêt. Ces animaux ont été rejoints par 3 lutins et un champignon, confectionnés en feutrines, selon l’idée trouvée sur le blog de Montessori mais pas que, et le tutoriel trouvé ici.

20151010_180137.jpg

Les habitants de notre table d’automne : lutins et animaux de la forêt

Autant dire que notre paysage ne reste pas figé, parce que Lulutin adore jouer avec ces personnages ou animaux, et nous rajoutons régulièrement des éléments glanés lors de nos promenades.

Notre étagère disposant de 3 niveaux, nous avons positionné le paysage animé au milieu (à hauteur de Lulutin). En haut, nous avons installé deux végétaux, dont nous prenons soin régulièrement : une bruyère (plante de saison) et un frêne.

Enfin, sur la dernière étagère, la plus basse, est installée la partie « observation ». Outre la loupe, laissée à disposition pour observer tous ces trésors, Lulutin peut à loisirs piocher dans une corbeille afin de découvrir les fruits et légumes de saison : courge Butternut , potiron, courge Jack Be Little, pommes, raisin Chasselat ou Muscat, noix, noisettes, châtaignes, marrons, glands, maïs… Évidemment, cette corbeille a varié depuis le début de l’automne, autant vous dire que le raisin a été rapidement grignoté, les pommes aussi… Et puis, sinon, ça pourrirait !!! Nous ajoutons également des choses en fonction de ce que l’on peut trouver dans la nature ou un potager. En revanche, pour les autres légumes (choux, poireaux…) la découverte se fait dans la cuisine, lorsque nous sommes aux fourneaux.

Les lutins de l’automne20151001_173246

Pour la confection des lutins de l’automne, je vous invite vraiment à aller consulter le blog Histoires de petits loups, car son tutoriel est vraiment super, même pour quelqu’un comme moi qui ne connaissais pas le point feston (ce joli point qui permet de faire de belles coutures !!!)

Pour information seulement, afin de confectionner mes 3 lutins, il m’a fallu le matériel suivant :

  • 3 feuilles de feutrine (j’ai souhaité les miennes aux couleurs de l’automne, soit : lie de vin, rouille et vert kaki ; je les ai trouvé dans un magasin de loisirs créatifs à vendre à l’unité)
  • 3 perles en bois de diamètre différent :
  • 4 écheveaux de fil à broder DMC : 3 correspondant aux couleurs de ma feutrine et un crème (dans un magasin de couture / laine)
  • une aiguille à broder (supermarché rayon couture)
  • des épingles pour fixer mes patrons
  • de la ouate (ou autre garnissage) : petite quantité
  • des baguettes de brochette (3)
  • un pistolet à colle
  • un morceau de carton ondulé
  • des feutres (pas poska ici, je n’en avais pas d’autre utilité, cela représentait trop d’investissement pour juste des yeux de lutins !)
  • du papier pour faire les patrons

Et si cela peut vous rassurer, pour une novice du point feston et une pas trop grande débrouillarde du bricolage, confectionner les 3 m’a pris un après-midi (sans Lulutin dans les pattes, je vous l’accorde, précision importante, sinon comptez x3 le temps !!!)

Si vous fouillez sur le blog précité, vous trouverez également le tutoriel pour le champignon. Pour lui, côté matériel, il faut rajouter de la feutrine rouge et de la blanche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s